Oui, le diesel est cancérigène !

Selon des informations transmises par Libération et le Canard Enchaîné du 15 mars 2016, un médecin pneumo-allergologue parisien (professeur d’université) minimise les effets des particules fines dues aux émissions diesel dans l’atmosphère.
Dans l’émission TV « Allô docteur » (Le lien a été retiré depuis…) du 1er mars 2016 sur France 5, il minimise les effets cancérigènes de la pollution atmosphérique et des particules fines émises par les véhicules diesel, à l’encontre de plusieurs études médicales, notamment celles publiées par l’O.M.S. et Lancet Oncology entre 2012 et 2013. Il a publié en 2012 des documents de la même teneur auprès de l’Académie des Sciences, dont PSA Peugeot Citroën ou le Comité des constructeurs français d’automobiles se sont beaucoup servi dans leurs publications pour légitimer la promotion de leurs véhicules diesel.
Ce qui devient intéressant, c’est d’apprendre que ce médecin, Monsieur Michel Aubier, est membre du conseil d’administration  de la Fondation Total et médecin conseil de Total (il perçoit une rémunération au titre de cette activité). Lire l’article de Libération.

Echappement
La position publique du professeur Michel Aubier a fait l’objet d’un communiqué d’un collectif de médecins intitulé « La pollution atmosphérique est cancérigène ! » qui s’inscrit en faux contre les conclusions du professeur et justifie les conclusions de l’O.M.S.
Voir le communiqué de presse d’un collectif de médecins du 15 mars (et autres articles connexes sur le même sujet)