Pollution de l’air décembre 2016 : état d’urgence

Nous reproduisons in extenso le communiqué conjoint d’élus et responsables d’associations de protection de l’environnement suite au pic de pollution d’un  niveau extrême que la vallée de l’Arve et tout le territoire Rhône – Alpes subissent actuellement.

Rappelons ici que l’association Chloro’Fill est adhérente du Réseau contre la pollution de l’air dans nos vallées inspire74.com

pollution air
Faire face à la crise par des mesures immédiates et accélérer le report du transport des marchandises vers le rail

L’épisode de pollution que connaît une partie très importante de la région (nos vallées alpines mais aussi l’agglomération lyonnaise et une grande partie de Rhône Alpes) nécessite une action à une échelle large, confortant les mesures prises localement par certaines collectivités locales.
La probable poursuite de cet épisode dans les prochains jours exige un arrêt temporaire du trafic international de transit des marchandises dans les vallées alpines, afin de protéger la santé des habitants. Plusieurs milliers de poids lourds transitent quotidiennement par les tunnels et cols alpins, sur des routes à forte déclivité, engendrant une sur-consommation de carburant et des rejets polluants considérables.
Si cette décision, rendue indispensable par la situation sanitaire, était mise en oeuvre, elle pourrait induire des phénomènes de report de trafic sur d’autres itinéraires et d’autres territoires, reports qui ne sauraient être admis dans la durée, mais inévitables à très court terme avant qu’une décision pérenne de report vers le rail puisse intervenir.
Cette crise que nous traversons doit être le signal d’alarme qui nous permette d’obtenir que l’Etat s’engage sans délai en faveur du déploiement du système d’Autoroute Ferroviaire Alpine, désormais parfaitement opérant, pour la traversée des Alpes et à en assurer le développement.
La relance d’une véritable politique en faveur du fret ferroviaire, mobilisant toutes les capacités qui existent actuellement sur les axes transalpins, mais qui ne sont pas utilisées, doit également être engagée.
Les habitants, associations et élus des vallées alpines demandent solennellement que ces engagements soient pris et veilleront à ce qu’ils soient respectés.
Eric Fournier
Président de la Communauté de Communes de la Vallée de Chamonix-Mont-Blanc
Georges Morand
Président de la Communauté de Communes du Pays du Mont-Blanc
Jean-Luc Rigaut
Président de la Communauté de l’agglomération d’Annecy
Xavier Dullin
Président de Chambéry Métropole
Patrick Mignola
Président de Métropole Savoie
Eric Feraille
Président de la FRAPNA Rhône-Alpes
Alain Nahmias
Président de l’Association pour le Respect du Site du Mont-Blanc
Anne Lassman-Trappier
Présidente d’Environn’MontBlanc
Annie Collombet
Co-présidente de Vivre En Maurienne