Pourquoi à Fos-sur-Mer on meurt beaucoup plus qu’ailleurs en France

C’est ce qu’on apprend à l’écoute de l’excellente émission Secrets d’info diffusée tous les samedi de 13h.20 à 14 heures sur France Inter.

Fos-sur-Mer et le golfe de Fos, c’est une des concentrations les plus importantes d’industries lourdes en Europe.

Dans toute la région, les médecins remarquent une proportion extraordinairement plus élevée de pathologies graves (diabète, asthme, cancers, maladies cardio-vasculaires, etc.) que dans le reste de l’hexagone.
Les industries présentes dans ce territoire respectent globalement les normes en vigueur en matière d’émissions de polluants dans l’atmosphère. Mais des associations indépendantes commencent à montrer du doigt une forme de pollution de l’air insidieuse : les émissions de particules ultra-fines, les plus dangereuses pour la santé (plus elles sont fines, plus elles pénètrent à l’intérieur de notre organisme).

Ces particules ne sont pas mesurées parce que la réglementation européenne ne l’imposait pas jusqu’à présent. Elles échappent donc à tout contrôle. Par ailleurs, l' »effet cocktail« , c’est-à-dire les effet cumulatifs du mélange de micro-particules, n’est pas pris en compte et l’étude des interactions des particules polluantes entre elles n’a pas encore fait l’objet d’études significatives.
Malgré la pollution et les maladies, les habitants du golfe de Fos restent très indulgents envers les industriels qui procurent de l’emploi à une bonne partie de la population.

Résumé de cette émission sur le site de France Inter et ré-écoute (possible pendant une année) :
Fos-sur-Mer : ces particules ultrafines et ultra dangereuses qu’on ne voyait pas
Voir autre article du Figaro