Prioriterre n’est plus

On aurait pu intituler cet article « Comme d’autres associations de la Région, Prioriterre est en difficulté », donnant ainsi écho à cet autre article édité cet hiver sur notre site, relatant les difficultés de la C.R.I.I.RA.D. (basée à Valence)
Prioriterre n’est pas en difficulté : Prioriterre est mort ! A se demander si ce n’est pas une plaisanterie ou un mauvais rêve.
L’information est arrivée le 5 mai par un mail sobre, même pas amer.
On savait bien que les associations en faveur de l’environnement, qui emploient des salariés, qui existent par une aide publique en échange d’un service de conseil à la population, étaient fragilisées par une politique actuelle davantage faite pour les détruire que pour les aider à vivre. Mais de là à imaginer que le bateau coule d’un bloc, tout entier, on aurait pas imaginé. Vingt salariés : quelle casse sociale !
Il est absolument consternant de voir disparaître une structure qui a fait un tel travail de communication et de promotion de la maîtrise des énergies,  de l’habitat, et de l’encouragement au développement des énergies renouvelables depuis 30 ans : présentation de réalisations individuelles ou collectives, conseil direct, gratuit et personnalisé à la population, étude de projets, de multiples conférences, présence sur les salons, rencontres avec des professionnels, réalisation d’un des premiers bâtiment à énergie positive (La Maison pour la Planète), animation « Familles à énergie positive », etc., etc., etc.

Plus d’informations sur internet :