Lorsque l’air de ma commune est « très mauvais »

Comment comprendre l’indice de pollution 110 /100 (c’est un exemple) de l’air indiqué par le site ATMO Auvergne-Rhône-Alpes sur les zones les plus polluées du département 74 telles que Passy ou Sallanches qui n’ont cessé d’être en alerte depuis le début de cet interminable épisode commencé fin novembre 2016 ?

Explication aimablement fournie par un technicien de Air Auvergne-Rhône-Alpes :
Le niveau d’alerte est déclenché au niveau des communes lorsque l’un des 4 principaux polluants suivis (PM 10, ozone, dioxyde de soufre, dioxyde d’azote) dépasse l’indice 100, qui est le seuil de déclenchement du premier niveau d’alerte.
L’indice 100 correspondant au niveau d’alerte correspond pour les PM 10 à une concentration mesurée de 80 microgrammes par mètre cube d’air.

C’est cette concentration record de particules supérieure à 80 µg / m3 qui nous vaut actuellement (janvier 2017) des indices supérieurs à 100, ce qui est particulièrement grave pour la santé des personnes qui vivent dans les zones concernées (zones de plaine, stabilité atmosphérique, absence de vent, inversion des températures en fonction de l’altitude dans les basses couches)

Voir Air Auvergne-Rhône-Alpes : sur la carte interactive de synthèse de la page d’accueil du site (coin en haut à droite), il y a un i dans un petit rond bleu. Ce symbole fournit des compléments d’explication sur les concentrations et les indices utilisés.