Les Centrales Villageoises arrivent en pays de Savoie

Souvent, c’était dans l’ouest de la France ou du côté du Danemark : des revues spécialisées faisaient état d’entreprises de production d’énergie à gouvernance coopérative, la plupart du temps adossées à l’énergie éolienne. A croire que rien n’était possible dans nos régions. Que nenni  !

« Il suffisait » de s’organiser pour créer un cadre à gouvernance citoyenne, base incontournable des Centrales Villageoises. C’est chose faite avec la centrale villageoise SAS Grési21 du côté du Grésivaudan (région grenobloise) par exemple, ou bien la SCIC SAS Centrales Villageoises du Val d’Eyrieux en Ardèche.

Et c’est un projet collectif en cours d’élaboration qui avance à grands pas chez nous, impulsé par Innovales (pôle territorial de coopération économique à Saint-Pierre en Faucigny) et déjà épaulé par la  Communauté de Communes du Genevois et la Communauté de communes Arve et Salève. Le territoire concerné est le Genevois français et le Faucigny.

Ce projet a déjà un nom : CitoyENergie. Les statuts juridiques de constitution de la prochaine société de production doivent être déposés dans le cours de cette année 2018.
Les moyens techniques de production retenus (du moins dans un premier temps) sont les capteurs solaires photovoltaïques : les vents ne sont en effet pas assez réguliers dans nos pays de montagne. En revanche, du soleil et des surfaces propices, il n’en manque pas. De quoi produire une énergie électrique propre, locale et renouvelable.
Rappelons ici bien fort que le matériel photovoltaïque est recyclable à plus de 95 % (Voir article d’information édité par gresi21centralesvillageoises.com).Premiers pas concrets vers une transition énergétique urgente à mettre en place, les étapes de l’évolution de ce projet sont les suivantes :
– constitution d’une société locale sur des bases coopératives, en conformité avec les statuts juridiques, économiques et éthiques des Centrales Villageoises (voir la charte des Centrales Villageoises)
– réunions publiques d’information, recherche de sites propices, mobilisation de fonds publics ou privés à travers la vente d’actions à rentabilité réelle mais volontairement limitée (voir la charte)
– étude économique et technique des sites retenus pour les premières réalisations
– premiers chantiers d’installation de champs de capteurs, mise en service, raccordement au réseau électrique.
Venez rejoindre les différents groupes de travail qui collaborent à la réalisation de ce projet, devenez souscripteur (« les petits ruisseaux font les grandes rivières »), ou venez simplement aux prochaines réunions publiques d’information prévues : dates des prochaines réunions à paraître sur le site www.citoyenergie.org

A bientôt !