Géothermie profonde en Haute-Savoie

Depuis l’été 2014, une nouveauté est apparue dans le paysage géologique du bassin lémanique français:
Deux permis exclusifs de recherche de géothermie profonde ont été déposés par la société Géoforon, une filiale de Fonroche, et dont le siège se trouve à Roquefort (47). Voir site Fonroche Géothermie.
Ces 2 permis qui sont en fait les mêmes s’étendent en gros de Bellegarde à Bonneville en longeant la ligne frontière. Ils ont été dénommés par leurs auteurs Permis « de » Salève.Carte "permis du Salève" (géothermie profonde)
L’un
est un permis de recherche de géothermie Haute température, déposé auprès du Ministère de l’Ecologie (les demandes de permis Haute Température relèvent des compétences de l’Etat).
Cette recherche en géothermie, si elle se réalise, nécessite des forages jusqu’à une profondeur de 5’000 m. environ !
Voir le « projet d’arrêté accordant un permis exclusif de recherches de gîtes géothermiques à Haute température à la société Géoforon SAS » publié par le ministère de l’écologie (S. Royal, A. Montebourg).
Il a été suivi d’une consultation publique sur internet du 24 juin au 16 juillet 2014 qui a été largement critiquée, notamment par les élus des communes concernées, pour son défaut d’informations qui l’a fait passer complètement inaperçue, pour le manque de concertation des élus et pour les délais très courts imposés par cette consultation.
Voir à ce sujet le compte-rendu du conseil municipal de Bonneville du 3.9.2014. Voir également le blogue de Robert Burgniard, élu à la ville d’Annemasse.

Sauf erreur, cette demande de permis Haute Température est instruite mais n’a pas encore reçu l’aval du ministère.

L’autre permis en cours de demande est un permis de recherche de géothermie Basse Température, et a fait l’objet d’une enquête publique organisée par la préfecture de Haute-Savoie du 1er octobre au 12 novembre 2014 (après prolongation), avec registres et commissaires-enquêteurs dans les communes principales du département.
Cette recherche, si elle se réalise, nécessite des forages à une profondeur de 2’000 m. environ.
Voir l’avis d’enquête publique (en pdf) du 9 septembre 2014  avec le calendrier des permanences et le communiqué de presse de prolongation de l’enquête publique du 23 octobre 2014
(en pdf), publiés par la préfecture de Haute-Savoie.

Voir le « projet d’arrêté accordant un permis exclusif de recherche de gites géothermiques à haute température dit Permis de Salève », en consultation publique sur le site du ministère de l’écologie, du développement durable et de l’énergie (la notice d’impact en lien en bas de page est intéressante à parcourir)

Voir aussi le dossier de demande d’exploiter publié par la préfecture de Haute-Savoie, instruit par la société Géoforon : dossier complet compressé (zip), ou ensembles de dossiers dénommés Géoforon, Géoforon 1/4, 2, 2/4, 3/4, 4/4 (voir en particulier « Questions – réponses géothermie » dès la page 51 du « dossier complémentaire final », Dossier_4, dans Geoforon 4/4 (zip)

Distribution de la température dans un réservoir géologique (simulation)Image extraite du « Dossier final, dossier_4, Geoforon 4/4 (zip) », page 10/84, publié par la préfecture de Haute-Savoie :
Distribution de la température dans un réservoir géologique (simulation)

Voir enfin le point-de-vue suisse sur cette question, au travers d’un document de présentation didactique en pdf  intitulé « Géothermie 2020: Mieux connaître le sous-sol genevois pour en exploiter les richesses » publié par les S.I.G. (Services industriels de Genève)

Divers avis émis publiquement et recensés sur ce site (documents pdf)

Permis du Salève : avis favorable !

La commission d’enquête publique préalable à l’octroi du permis de recherche en géothermie basse température dit « Permis de Salève » a rendu un avis favorable au permis de recherche de gîtes géothermiques déposé par la société Géoforon.
Avec réserves et recommandations, mais favorable quand même.

Les conclusions motivées de la commission d’enquête datées du 11.12.2014 sont consultables sur le site de la Préfecture de Haute-Savoie.

Lire la suite dans notre article publié sous l’onglet Niouzzz de ce site.

Dernier round ?

La recherche de sources d’énergie géothermique du Salève ne sera pas autorisée.
Ainsi en a décidé la préfecture de Haute-Savoie qui avait jusqu’au 1er juin 2015 pour prendre une décision. Or, en la matière, le silence de l’État vaut refus pur et simple. Mais en choisissant la voie du silence pour exprimer son refus, le représentant de l’État évite d’avoir à le justifier.
Et ceux qui s’inquiétaient des potentielles recherches n’ont pas manqué de se réjouir rapidement de la décision préfectorale. Dans un communiqué commun, Martial Saddier et Virginie Duby-Muller, les députés des deux circonscriptions concernées se sont félicités de la décision.

Source : ledauphine.com, Haute-Savoie, « Permis de recherche pour la géothermie : c’est non  »